L'assurance animaux, pourquoi pas?


 
Tout bon québécois qui se respecte est "over" assuré. Les statistiques le prouvent, le Québec fait partie de l'une des provinces au monde où les gens sont les plus assurés.

En gravitant dans le monde animal, je me suis rapidement aperçue que ce type d'assurance offerte aux propriétaires d'animaux de compagnie prend tout son sens.

Alors, une de plus ou de moins...


Les gens qui diront, "Voyons, assurer des animaux, c'est n'importe quoi!" sont souvent les gens pour lesquels rien n'est arrivé de grave, qui n'ont tout simplement pas d'animaux ou qui sont inconscients des coûts astronomiques que peut représenter une visite chez le vétérinaire. Les factures peuvent atteindre plusieurs milliers de dollars plus souvent qu'on pense.

En Europe l'assurance animaux bat son plein et est encrée dans les mœurs de la société comme un produit d'assurance essentiel. Au Québec, il y aurait tout juste 1% des propriétaires d'animaux qui en possèdent, mais il ne faut pas oublier qu'il s'agit d'un produit relativement nouveau. Un des leaders dans ce domaine est
Desjardins qui ont acquis la compagnie Western Financial Group en 2011, laquelle vendait entre autres, de l'assurance pour animaux de compagnie.

Mais que peut faire ce type d'assurance pour minou et pitou?

C'est bien simple, en général en cas d'accident ou de maladie, les différents assureurs sur le marché indemnisent pour les frais de vétérinaire, le tout exigeant une franchise. Différents plans existent et s'adaptent à nos besoins ou au budget qu’on se fixe. De plus, les plans couvrent habitullement les frais à 80% en moyenne.

Lors de mon magasinage, j'ai remarqué que de faire une soumission est simple et convivial. De plus, on peut obtenir notre soumission en 
seulement quelques cliques!

Ce produit est encore à se faire connaître au Québec et tôt ou tard, plus de compagnies l'offriront les prix seront encore plus compétitifs. Néanmoins, ce sont des produits d’assurances très intéressants. Trop souvent, devant les frais de vétérinaires, plusieurs choisissent l’euthanasie plutôt que de débourser une somme d'argent pour leur compagnon. Vous remarquerez aussi que les professionnels en santé animale nous présentent cette option rapidement lorsqu’arrive le temps de prendre une décision. Ce qui n’est pas sans raison et cela me fend le cœur juste à écrire ces lignes.

Alors, avec une telle protection, le choix ne se discutera plus!


Jolem